Deutsch   English   Français  Anmelden  

FORGET BAGHDAD de Samir

Une réflexion sur les clichés du «Juif» et de «l'Arabe» dans le cinéma de ces cent dernières années, mise en perspective à partir de l'existence d'ex-communistes judéo-irakiens. "La grande force de FORGET BAGHDAD est de mêler l‘itinéraire personnel du réalisateur - qui découvre avec les pogroms de 1941 contre les juifs, puis les attentats antisémites de 1950, un pan de l‘histoire de son pays qu‘il ignorait totalement - et quatre individualités qui incarnent différentes facettes de l‘expériende sioniste." (Samuel Blumenfeld, Le Monde)