Deutsch   English   Français  Anmelden  

DER TOD DES FLOHZIRKUSDIREKTORS de Thomas Koerfer

Avec l'aide de son assistante Anja, Ottocaro Weiss veut montrer la peste sur scène, car des circonstances extérieures et un manque de «nouveaux acteurs» l'ont forcé à suspendre son cirque de puces. Pour lui la peste représente la liberté, dans le sens qu'elle est l'extermination de tout ce qui rend la vie médiocre et humiliante. Sans le savoir, il va être financé par un mécène dont l'opinion est diamétralement opposée à la sienne: «La peste est une puissance de l'ordre», dit Johannes Wagner.