Deutsch   English   Français    S’inscrire  

Le miracle de Tekir

Regarder en ligne:
Pass:Le miracle de Tekir (D)
720p,540p Romanian ST Deutsch
Pass:Le miracle de Tekir (E)
720p,540p Romanian ST English

Voir nos films en streaming (flat rate):
artfilm.pass 1
pour 1 jour 5 CHF
artfilm.pass 30
pour 30 jours 12 CHF
artfilm.pass 365
pour 365 jours 80 CHF


Zurich Film Festival, Emerging Swiss Talent Award 2015

Le miracle de Tekir
CH/Romania 2015 88'

Réalisation: Ruxandra Zenide
Scénario: Ruxandra Zenide, Alexandre Iordachescu
Image: Hélène Louvart
Son: Adrien Kessler, Denis Séchaud
Décors: Calin Papura
Costumes: Mihaela David
Montage: Nelly Quettier, Karine Sudan
Musique: Aïcha Devi
Production: Elefant Films Sàrl, Elefant Film, Alexandre Iordachescu
Avec: Dorotheea Petre, Elina Löwensohn, Bogdan Dumitrache, George Pistereanu


Internet:
http://themiracleoftekir.com

Elefant Films LE MIRACLE DE TEKIR

SWISS FILMS



ISAN:0000-0003-CD11-0000-F-0000-0000-T


Ruxandra Zenide CH/Romania 2015 88'



Dans la région de Tekir, au coeur du delta du Danube, superstition et religion se mêlent, à l’image de la terre et de l’eau qui composent la mystérieuse boue du lieu. Chassée de son village en raison de sa grossesse, Mara se retrouve employée de l’Hotel Tekir à prodiguer des soins aux femmes stériles à l’aide de cette boue miraculeuse. La rencontre de la riche et excentrique Madame Lili remet en question ses croyances et ses convictions. La relation entre les deux femmes est au centre du miracle de Tekir, entre magie et pouvoir, tradition et modernité.

"Inscrit à l'intersection de la terre et de la mer, LE MIRACLE DE TEKIR est un film profondément féminin, approchant l'énigme de la création par-delà celle de la maternité. Le jeu de la vérité auquel s'adonnent Mara et Lili autour d'un feu ajoute du mystère au mystère. Les personnages sont ambivalents: la vieille Gitane cupide évoque quelque ogresse de conte, mais se révèle sage-femme. Mettre en scène l'inexplicable implique des ellipses et des questions sans réponses susceptibles de dérouter le spectateur. Qui est le père de l'en-fant que porte Mara? Le fantôme d'un garçon qu'elle aima jadis? La boue vivante? Le prêtre? Vers qui, vers quoi se tournent les protago- nistes au dernier plan d'une fin ouverte?"
Antoine Duplan, Le Temps