Deutsch   English   Français    S’inscrire  

Tagediebe

Streaming:
Pass:Tagediebe (DF)
720p,540p Deutsch,Français ST Français,Deutsch
Nous ne pouvons pas vous montrer ce film dans votre pays. (USA)


Voir nos films en streaming (flat rate):

artfilm.pass 1
pour 1 jour 5 CHF
artfilm.pass 30
pour 30 jours 12 CHF
artfilm.pass 365
pour 365 jours 80 CHF

ISAN: 0000-0000-6F0A-0000-7-0000-0000-G

Léopard d'argent Festival del film Locarno 1985

Tagediebe

CH 1985 100'

Réalisation: Marcel Gisler
Scénario: Marcel Gisler
Image: Ruediger Weiss
Son: Hans Martin
Montage: Catherine Stegens
Production: Marcel Gisler Filmproduktion
Avec: Dina Leipzig, Rudolf Nadler, Lutz Deisinger

Marcel Gisler 1985 100'

Berlin-Ouest, en hiver. Max, Laurids et Lola habitent dans un appartement dont le locataire est en voyage. Ils devront quitter les lieux lorsqu'il reviendra. Ce
fait donne à leur coexistence quelque chose d'indéfini, de provisoire ... Aussi, chacun à sa manière, ils tentent de donner un peu de sens à la grisaille quotidienne. Ils sont, comme le titre l'indique, des «voleurs de jours».

Max est amoureux de Lola, qui est venue de Paris pour faire carrière comme chanteuse ou actrice, Un soir, avant de sortir seule, Lola lui explique que le seul salut consiste à être inactuel, C'est pourquoi elle porte une coiffure qui ressemble à une parure surdimensionnée d'un oiseau exotique: une expression de sa vitalité égocentrique et arrogante. C'est ainsi que des confrontations ont lieu sur tous les niveaux. Chacun des trois commence à prendre position et à se démarquer par rapport aux autres. Pourtant, ce qui les travaille dans le plus profond d'eux-mêmes n'est pas discuté: «on aurait dû répondre aux questions qui n'ont pas été posées» ... Max le constatera plus tard. Une image précise de l'ambiance subtile du film.

TAGEDIEBE, chronique berlinoise des années 80, nous révèle un jeune cinéaste suisse fixé à Berlin, Marcel Gisler. C'est un film original, très écrit, remarquablement dirigé, qui n'a rien à voir avec les nombreuses ouvrages similaires, souvent marqués au coin de la pire paresse intellectuelle, venus d'Allemagne. Chaque moment de ce film est une surprise, la jeune interprète du personnage français, Dina Leipzig, n'étant pas la moins étonnante.
Louis Marcorelles, Le Monde