Deutsch   English   Français    S’inscrire  

Snow White

Streaming:

Pass:Snow White (CH)
540p Schweizerdeutsch,Français ST Schweizerdeutsch

Pass:Snow White (D)
540p Schweizerdeutsch,Français ST Deutsch

Pass:Snow White (F)
540p Schweizerdeutsch,Français ST Français



Voir nos films en streaming (flat rate):

artfilm.pass 1
pour 1 jour 5 CHF
artfilm.pass 30
pour 30 jours 12 CHF
artfilm.pass 365
pour 365 jours 80 CHF

Acheter DVD chez cede.ch


Internet:
Website Film

Dschoint Ventschr Filmproduktion

Swissfilms director's sheet on Samir

Samirs Weblog on SNOW WHITE

Kritik CINEMA

outnow.ch

An Iraqi director in Switzerland. Interview EuorMedCafe

HyperTV Interview Samir

Shooting Start 2006: Carlos Leal

Cineuropa Focus sur SNOW WHITE


ISAN: 0000-0001-1830-0000-N-0000-0000-5

Samir 2005 113'

 

Nico, 20 ans, est une habituée des soirées à Zurich. Issue d'une famille riche de la côte d'or zurichoise, elle vit au jour le jour depuis la fin de sa scolarité, ne se préoccupant que d'elle-même. Le père, un banquier, court après sa carrière et l'argent. Il n'est quasiment jamais à la maison. La mère vit seule et a de la peine à faire face à sa propre vie. Elle est maniaco-dépressive au point à ne parfois plus reconnaître sa fille.

Nico a également de la peine à rester seule. Avec sa meilleure copine, elle passe son temps dans son disco favori. Pour pouvoir financer ses escapades, Nico a une aventure avec le propriétaire du club, Boris et en devient accro. La situation de Wanda est à l'opposé même. Issue de la banlieue ouvrière de Schwamendingen, elle est déterminée de gagner beaucoup d'argent avec sa beauté juvénile.

Nico est assez intelligente pour réaliser qu'elle mène une vie superficielle, mais elle n'est pas assez déterminée pour rendre sa vie plus productive. Cool et ironique à l'extérieur, peureuse et incertaine à l'intérieur. Pour se distraire et faire face au vide intérieur grandissant, elle commence à faire du théâtre. Elle interprète la reine des Amazones dans une pièce classique de la Grèce ancienne - un rêve pour la vraie vie.

Un soir, au club de Boris, elle rencontre Paco, le chanteur du groupe de hip hop genevois «Menace Evasion». Paco, issu d'une famille espagnole d'immigrants, en veut à son succès. On passe ses morceaux dans des centres commerciaux, mais personne ne s'intéresse à vouloir comprendre ses textes militants.

Lors du concert, une dispute éclate avec le public ainsi que Boris. Finalement, il se brouille même avec les autres membres de son groupe. Nico, fascinée par la graine provocatrice de Paco, va lui parler derrière la scène. Mais ce n'est que le lendemain, lorsque Nico se présente au tournage d'un clip vidéo, que les deux commencent à se rapprocher et à tomber amoureux.

Nico est impressionnée par Paco. Un «rebelle», qui prononce des mots tels que «message» sans un brin d'ironie, quelqu'un qui n'abandonne jamais et qui a bâti sa propre vie tout seul. Paco, lui-même fasciné par la spontanéité et l'insouciance de Nico, veut changer sa vie et ne faire que les choses qu'il décrit dans ses chansons. Mais d'abord il va partir en tournée avec son groupe, laissant Nico seule.

Jeunes Rébelles

Samir sur son film

Suite à mon dernier documentaire FORGET BAGHDAD, certaines personnes avaient l‘'air irrité en apprenant que j‘allais faire le long-métrage SNOW WHITE. Du genre: Pourquoi un réalisateur, d'un certain âge et d'origine iraqienne, cherche à faire un film sur une histoire d'amour mélodramatique se déroulant dans la scène zurichoise?

Ma jeunesse en Suisse a été marquée par les années soixante-dix: une participation excessive aux fêtes et aux concerts de pop où l‘on consommait des drogues et où l'on expérimentait avec la sexualité dans toutes les variantes possibles.

Il est fort probable que ma vie fût assez similaire à celle de mon protagoniste dans le film, mais cette histoire est située dans le présent. La seule différence entre hier et aujourd‘hui: à cause d'une société rigide et antijeunes, on se considérait comme des «rebelles» contre le système, tandis qu'aujourd'hui la musique pop, les drogues et la sexualité forment la pointe du javelot hédonistique d‘une société cynique de consommation.

Bien sûr que je ne venais pas d'une famille bourgeoise, comme Nico dans le film, mais le fils d'émigrés, Paco, correspond à mon alter ego en quelque sorte. Bien que le hip hop n'existât point à l'époque, j'écoutais de la musique noire, j'avais des vues d'extrême gauche et je terrifiais mes copines BCBG avec des tirades politiquement chargées.

Mais, un peu comme Paco dans le film, mes conclusions théoriques à propos de la situation politique mondiale n‘apportaient aucun soutien à ceux qui avaient des problèmes avec la réalité et qui chutaient. J'ai encore mis quelques années avant de comprendre qu'il arrive même aux riches de souffrir et que la résolution de questions sociales ne fournit aucune réponse à la question sur le sens de la vie.

De cette toile de fond et de recherches intenses de la scène zurichoise est né, il y a quatre ans, un synopsis avec les protagonistes principaux dans le film (Nico, Paco, Wanda et Boris). En plus, beaucoup de scènes, de personnalités et d‘intrigues secondaires dans Snow White sont basées sur des événements que j‘ai vécus personnellement.

En tant que cinéaste, je me suis intéressé, dès mes premiers films, aux émotions fortes dans les histoires d‘amours complexes qui se heurtent à la réalité. Grâce à mon enfance arabe caractérisée par des mélodrames indiens et égyptiens, je savais pourtant que Snow White devait se dérouler dans le ici et maintenant; mais en même temps, le film devait comporter, outre son réalisme quasi documentaire, des moments caricaturaux et féeriques.