Deutsch   English   Français    S’inscrire  

Prud'hommes

Streaming:
Pass:Prud'hommes (D)
540p Français ST Deutsch


Voir nos films en streaming (flat rate):

artfilm.pass 1
pour 1 jour 5 CHF
artfilm.pass 30
pour 30 jours 12 CHF
artfilm.pass 365
pour 365 jours 80 CHF

  Acheter DVD chez cede.ch                                                                                                                                                                                                                                                    


Internet:
Website PRUD'HOMMES

Climage PRUD'HOMMES

Il était une fois le cinéma: critique PRUD'HOMMES

SWISS FILMS


ISAN: 0000-0002-86B3-0000-4-0000-0000-P

Stéphane Goël 2010 85'

Chaque année des milliers de conflits sont traités devant le Tribunal de Prud'hommes, une juridiction spécifique instituée au 19ème siècle pour régler les conflits de travail entre employeurs et employés. C'est une justice rapide, gratuite et accessible à tous dont la procédure est simplifiée et essentiellement orale. Cette Cour est un baromètre social révélateur, bruissant de récits, de petits et de grands drames. PRUD'HOMMES cristallisent les tensions, les souffrances et les révoltes qui traversent un monde du travail en pleine mutation, toujours plus inégalitaire et complexe.

Pour la première fois en Suisse, une équipe de cinéma a pu entrer dans les salles d'audience et capter le quotidien du Tribunal de Prud'hommes de Lausanne. Il en résulte un regard aiguisé sur cette scène de théâtre d'un genre particulier qui voit s'affronter patrons et travailleurs par le verbe et l'émotion, assistés ou non par un avocat ou un secrétaire syndical. Les moments cocasses et émouvants se succèdent, nous plongeant au coeur d'une véritable comédie humaine, reflet de la société d'aujourd'hui.

"Le cinéaste ouvre un monde méconnu de ceux qui ne l'ont déjà fréquenté, un monde clos aux rituels parfaitement réglés répercutant néanmoins à la manière d'une chambre d'écho inquiétudes et frustrations ayant pris forme dans le rapport entretenu aujourd'hui avec le travail. Et en observateur conscient de son privilège (en Suisse comme en France, la caméra est normalement invitée à rester à la porte du tribunal), il nous fait partager le plaisir de sa découverte."
Josselin Naszalyi, Il était une fois le cinéma