Agua fresca

ISAN: 0000-0001-B9BD-0000-G-0000-0000-Q

Entre d'imposantes montagnes, dans l'infinie pampa, le long des côtes solitaires, face à la mer déchaînée, le silence de l'éternité est brisé uniquement par le bruit du vent soufflant sans répit. Une contrée dure, inhospitalière, sauvage, située « au bout du monde »: la Patagonie.
Ces terres ont pourtant été la destination d'une importante vague d'immigration de citoyens européens.
Parmi les nombreux émigrants débarqués en Patagonie chilienne se trouvaient aussi des Suisses.
Entre 1874 et 1877, la Confédération Helvétique et les autorités chiliennes mirent sur pieds tout un processus de colonisation.
C'est ainsi que 120 colons suisses furent installés à Agua Fresca, près de Punta Arenas, la capitale régionale, au temps où elle n'était qu'un petit village dans la misère.
Aujourd'hui, les derniers représentants de cette époque de migrations sont les arrières-petits-enfants des pionniers, la troisième et quatrième génération de descendants d'hommes et de femmes partis au bout du monde en quête d'un avenir meilleur.
Parmi eux, on retrouve les Baeriswyl, les Lepori, les Friedli…



44.220.44.148