Deutsch   English   Français    S’inscrire  

Accordion Tribe

Streaming:

Pass:Accordion Tribe (D)
540p Deutsch,Finnisch,Schwedisch,Slowenisch ST Deutsch

Pass:Accordion Tribe (E)
540p Deutsch,Finnisch,Schwedisch,Slowenisch ST English



Voir nos films en streaming (flat rate):

artfilm.pass 1
pour 1 jour 5 CHF
artfilm.pass 30
pour 30 jours 12 CHF
artfilm.pass 365
pour 365 jours 80 CHF

Acheter DVD chez swissdvdshop.ch


Internet:
Agence des musiciens Hoedown

Site Guy Klucevsek

Site Bratko Bibic

Site Otto Lechner

Rootsworld sur Bratko Bibic

Productrice Maximage

Distributrice Look Now

Critique dans CINEMA

Critique dans Cineman.ch

Critique dans Schnitt

Dossier Visions du Réel Nyon

outwnow.ch


ISAN: 0000-0000-D575-0000-4-0000-0000-P

Schweizer Filmpreis 2005 - Bester Dokumentarfilm
Visions du Réel Nyon 2004

Accordion Tribe

CH 2004 87'

Réalisation: Stefan Schwietert
Scénario: Stefan Schwietert
Image: Wolfgang Lehner
Son: Dieter Meyer
Montage: Stefan Krumbiegel
Musique:: Guy Klucevsek, Maria Kalaniemi, Lars Hollmer, Bratko Bibic, Otto Lechner
Production: Maximage

Stefan Schwietert 2004 87'

Cinq musiciennes et musiciens absolument extraordinaires originaires de plusieurs pays forment l'orchestre ACCORDION TRIBE. Ils réussissent le tour de force de redonner à leur instrument, si longtemps dédaigné, cette puissance émotionnelle qui lui a permis autrefois de s'imposer dans le monde entier. Le film aborde des paysages musicaux émouvant dont l'intensité confine à la transe. On suit ces créateurs charismatiques pendant leur voyage à travers l'Europe, dont le riche héritage musical offre un terreau fertile aux envolés audacieuses de ces virtuoses de l'accordéon. Recherche de racines et nouvelles créations, tradition et modernité sans concession, fragments et synchronisme se côtoient pour former un projet musical passionnant et enthousiasmant pour les sens. Ce film relève un véritable défi: jouant sur les sonorités et les individus, il reflète les caractéristiques essentielles de notre expérience du monde actuel.

«Tu peux dénicher des morceaux où fleurissent les structuresles plus folles et les plus dissonantes, qui sont tellement difficiles,et l'accordéon fait de ça quelque chose d'ardent qui trouved'un coup son tempérament pour devenir comme spontané.»L'autrichien Otto Lechner joue de l'accordéon depuis l'âge de4 ans, ses propres compositions, de la musique populaire etdes improvisations de jazz. Bill Klucevesk, un nom de l'avantgardejazzy new-yorkaise, l'a introduit dans la «Tribe», clancomposé de la finnoise Maria Kalaniemi, enseignante à l'AcadémieSibélius, de l'autodidacte suédois Lars Hollmer et de BratkoBibic de Slovénie, un new-waver qui a swingué avec Tom Coraet la bande Nimal.
Lechner a dans un certain sens raison, et le public peut lui enêtre reconnaissant: le quintet est incroyablement agréable àécouter, surtout lorsque les musiciens se risquent sur la souventdangereusement mince couche de glace de l'improvisation etdes sons expérimentaux avant-gardistes. La caméra de StefanSchwietert dissèque le quotidien des musiciens qui laisse apparaîtrele large spectre musical de la tribu: composer, improviser,répéter, concerts et toujours et encore, voyager. En autocar,en train, en avion vers des univers géographiques et sonorestoujours différents. Un court arrêt dans une station d'essenceou une gare, le temps d'un café, le sourire d'une serveuse,l'échange de plaisanteries, quelques mots gentils. Et on reprendla route. Cependant ils ont tous un chez soi, maison ou appartement,avec leurs propres paysages. Le film nous les montreaussi, soulignant l'essentiel dans de courts entretiens et interviews: la musique de l'ACCORDION TRIBE.
Visions du Réel Nyon