Deutsch   English   Français  Login  

Bilan - La première génération de Cinéforom

1.7.2015

La Fondation romande pour le cinéma n’a que quatre ans, mais le départ du secrétaire général Robert Boner annonce déjà un changement de génération. La procédure de succession a été suspendue car le Conseil de Fondation n’a retenu aucun des candidats que le bureau du Conseil lui a proposés. Cette décision a ses inconvénients pratiques, mais elle permet d’élargir la discussion sur la succession auprès de la profession.
Je ne sais pas si je ferai partie de la deuxième génération de Cinéforom, mais il me paraît important de rappeler certains principes qui nous ont guidés lors de la mise en place du secrétariat. Le texte qui suit peut donc, selon la suite des événements, être une proposition de programme ou simplement un héritage d’un membre de la première équipe.
La première génération de Cinéforom