Deutsch   English   Français    Anmelden  

Delwende



Au Burkina Faso, les coutumes ancestrales font souvent force de loi, dans un état confronté à la misère et au poids des traditions. Dans les campagnes, en effet certaines morts inexpliquées sont attribuées à des mangeuses d'âmes, c'est-à-dire des femmes qui en raison de leurs pouvoirs occultes et maléfiques sont selon les villageois responsables de ces disparitions. Ces femmes sont alors marginalisées et deviennent les boucs émissaires de toute une société."Chers parents, comme vous le savez, les pluies n'ont pas été suffisantes la saison dernière. Notre village n'a pas connu de malheur pour autant. C'est pourquoi je vous invite à rendre grâce à Dieu, au nom de tous les ancêtres et de la colline sacrée afin que nous ayons dans l'année à venir, la paix..."