Deutsch   English   Français  Anmelden  

Bien ou mal, Aki profite toujours.

12.8.2006

Texte

Célébré par une rétrospective, le cinéaste finlandais Kaurismäki s'est raconté devant le public locarnais. Je mourrai pauvre, mais fier. A Helsinki récemment, je suis allé voir le dernier film non américain qui est sorti. J'arrive cinq minutes en retard, mais je remarque qu'il y a un autre spectateur dans la salle. Je me dis: «Deux personnes: le cinéma va mieux!» Fin de la projection. La lumière se rallume et je découvre que l'autre spectateur est mon frère Mika...» Exaspérée, une femme se lève. Saisit le micro: «Aki, ce cynisme et ces sarcasmes constants sont-ils une protection ou une arme?» L'assistance pousse un «Oh!» d'indignation. Il hausse les épaules: «C'est une protection, évidemment. Mais qui est le plus cynique, moi, les Israéliens ou Condoleezza Rice?» (Le Temps)
www.letemps.ch